Decrease font size Increase font size Print this page Français

Encyclopedia > Origin of the names III

ORIGIN OF THE NAMES 

The new satellites (this section is written in French)


ORIGINE DES NOMS 


Les noms des nouveaux satellites de Jupiter et de Saturne

Satellites de Jupiter

Le nombre croissant de satellites de Jupiter a amené les astronomes à choisir certains critères liés aux caractéristiques des satellites. Les noms sont systématiquement issus de la mythologie grecque ou latine et correspondent à des dieux, demi-dieux, héros, nymphes ou simples mortels tous liés à Jupiter d'une manière ou d'une autre. Un critère adopté en 1976 par l'Union Astronomique Internationale assigne aux satellites ayant une orbite directe une terminaison par la lettre "a" et à ceux ayant une orbite rétrograde la terminaison par la lettre "e". Un des nouveaux satellites ayant une orbite proche de celle de Callisto a reçu un nom se terminant par "o". Ainsi, les nouveaux satellites ont reçu les noms suivants:

J-17 (S/1999 J1): Callirhoé: héroïne, fille du dieu fleuve Achéloos, qui fut aimée de Zeus. 
J-18 (S/2000 J1 et S/1975 J1): Thémisto: femme d'Arcadie ayant eu un fils de Zeus. 
J-19 (S/2000 J8): Megaclité: héroïne de la cour de Zeus qui lui donna comme fils, Thébé.  
J-20 (S/2000 J9): Taygèté: une des Pléiades, fille d'Atlas et de Pléioné, donna Lacédaemon comme fils à Zeus. 
J-21 (S/2000 J10): Chaldèné:  héroïne s'étant unie à Zeus, transformée en oiseau de proie. 
J-22 (S/2000 J5): Harpalycé: héroïne s'étant unie à Zeus et dont les descendants furent les Pisidiens. 
J-23 (S/2000 J2): Calycé (ou Kalyke): fille d'Eole (père des Eoliens) et Enarétè. 
J-24 (S/2000 J3): Jocaste: héroïne béotienne, mère d'Agamède par son union avec Jupiter. 
J-25 (S/2000 J4): Erinomé:  héroïne de la cour de Zeus, violée par Adonis sous la pression de Vénus. 
J-26 (S/2000 J6): Isonoé:  une des Danaïdes dont l'union avec Zeus donna naissance à Orchomenos. 
J-27 (S/2000 J7): Praxidiké: déesse s'étant unie à Zeus.
J-28 (S/2001 J1): Autonoé: conquête de Zeus, mère d'Euphrosyne.
J-29 (S/2001 J2): Thyoné: conquête de Zeus.
J-30 (S/2001 J3): Hermippé: conquête de Zeus.
J-31 (S/2001 J11): Aitné (ou Aetna): nymphe sicilienne, fille d'Ouranos et de Gé.
J-32 (S/2001 J4): Eurydomé (ou Eurynomé): une des "Charites", filles de Zeus et Euryméduse.
J-33 (S/2001 J7): Euanthé: une des "Charites" (ou "Grâces"), filles de Zeus et Euryméduse.
J-34 (S/2001 J10): Euporie: une des "Heures" (divinités des saisons).
J-35 (S/2001 J9): Orthosie: une des "Heures" (divinités des saisons).
J-36 (S/2001 J5): Spondé: une des "Heures" (divinités des saisons).
J-37 (S/2001 J8): Cale: One of the Graces, a daughter of Zeus, husband of Hephaistos.
J-38 (S/2001 J6): Pasithea: One of the Graces, a daughter of Zeus.
J-39 (S/2003 J8): Hegemone: One of the Graces, a daughter of Zeus.
J-40 (S/2003 J21): Mnémé: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-41 (S/2003 J7): Aoede: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-42 (S/2003 J22): Telxinoe: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-43 (S/2002 J1): Arche: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-44 (S/2003 J11): Callichore: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-45 (S/2003 J6): Helice: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-46 (S/2003 J20): Carpo: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-47 (S/2003 J1): Eukelade: One of the Muses, a daughter of Zeus.
J-48 (S/2003 J13): Cyllene: Daughter of Zeus, a nymph.
J-49 (S/2003 J14): Kore: Daughter of Zeus and Demeter, also known as Persephone.
J-50 (S/2003 J17): Herse: Daughter of Zeus and divine moon (Selene).
J-51 (S/2010 J1)
J-52 (S/2010 J2)
J-53 (S/2000 J11): Dia: Greek meaning "She who belongs to Zeus". Dia is the daughter of Eioneus known as the divine daughter of the seashore. Zeus, disguised as a stallion, seduced Dia, who then gave birth to Peirithous.”
J-54 (S/2016 J1)
J-55 (S/2003 J18)
J-56 (S/2011 J1)
J-57 (S/2003 J5): Eirene: daughter of Zeus and Themis incarnating peace.
J-58 (S/2003 J15): Philophrosyne: ancient Greek female spirit of welcome, friendliness, and kindness. Her sisters were Euthenia, Eupheme, and Eucleia.
J-59 (S/2017 J1)
J-60 (S/2003 J3): Eupheme: nymph of Mount Helicon, nurse of the Muses. From her union with Pan, she has a son, Crotos.
J-61 (S/2003 J19)
J-62 (S/2016 J2): Valetudo: great-granddaughter of the Roman god Jupiter, goddess of health and hygiene
J-63 (S/2017 J2)
J-64 (S/2017 J3)
J-65 (S/2017 J4): Pandia: in Greek mythology, the goddess Pandia was a daughter of Zeus and the goddess Selene, the Greek personification of the Moon.
J-66 (S/2017 J5)
J-67 (S/2017 J6)
J-68 (S/2017 J7)
J-69 (S/2017 J8)
J-70 (S/2017 J9)
J-71 (S/2018 J1): Ersa: daughter of Zeus, goddess of dew.


Satellites de Saturne

Le système de la planète Saturne a lui aussi été le siège de nombreuses découvertes de nouveaux satellites dont on trouvera les noms et leur origine ci-après. Les noms, en général ceux de géants, ont été empruntés à diverses mythologies: gréco-romaines pour les satellites proches (les satellites gardiens des anneaux empruntent leurs noms aux bergers) et, pour les satellites éloignés, norrois pour les satellites rétrogrades (à l'exception de Phoebé découvert en 1898), gaulois pour les satellites directs dont l'inclinaison est de l'ordre de 36 degrés et inuits pour ceux dont l'inclinaison est de l'ordre de 48 degrés.

S-19 (S/2000 S1): Ymir, premier des géants norrois et ancêtre de la race des géants du froid
S-20 (S/2000 S2): Paaliaq, géant inuit
S-21 (S/2000 S4): Tarvos, géant gaulois
S-22 (S/2000 S6): Ijiraq, géant inuit
S-23 (S/2000 S12): Suttungr, géant norrois qui alluma le feu qui détruisit le monde
S-24 (S/2000 S5): Kiviuq, géant inuit
S-25 (S/2000 S9): Mundilfari, géant norrois
S-26 (S/2000 S11): Albiorix, géant gaulois considéré comme le roi du monde
S-27 (S/2000 S8): Skhati, géante norroise
S-28 (S/2000 S10): Erriapo, géant gaulois
S-29 (S/2000 S3): Siarnaq, géant inuit
S-30 (S/2000 S7): Thrymr, géant norrois
S-31 (S/2003 S1): Narvi, géant norrois
S-32 (S/2004 S1): Méthone, une des Alcyonides, les sept filles du géant Alcyonée, mère de Phyloctète.
S-33 (S/2004 S2): Pallène, une des Alcyonides, les sept filles du géant Alcyonée.
S-34 (S/2004 S5): Polydeuces (Polydeukès en Grec), mieux connu sous son nom latin de Pollux, est dans la mythologie grecque le frère jumeau de Castor et le fils de Zeus et de Léda de Sparte. C'est aussi un des argonautes de Jason.

S-35(S/2005 S1): Daphnis, fils d'Hermès, le dieu des troupeaux et d'une nymphe.
S-36 (S/2004 S10): 0, géant de la mythologie nordique, représentant les mers tranquilles sans tempête, fils de Fornjot.
S-37 (S/2004 S11): Bebhionn, déesse de la naissance dans la mythologie irlandaise, renommée pour sa beauté.
S-38 (S/2004 S15): Bergelmir, géant de la mythologie nordique, petit-fils d'Ymir, le premier des géants.
S-39 (S/2004 S18): Bestla, géante de la mythologie nordique, mère d'Odin.
S-40 (S/2004 S9): Farbauti, géant de la mythologie nordique, père Loki.
S-41 (S/2004 S16): Fenrir, géant-loup de la mythologie nordique, père de Hati et Skoll, fils de Loki.
S-42 (S/2004 S8): Fornjot, géant de la mythologie nordique, père du vent et du feu.
S-43 (S/2004 S14): Hati, géant de la mythologie nordique, fils de Fenrir
S-44 (S/2004 S19): Hyrrokkin, géante de la mythologie nordique.
S-45 (S/2006 S2): Kari, représente le vent dans la mythologie nordique, fils de Fornjot.
S-46 (S/2006 S5): Loge, ou Logi, représente le feu dans la mythologie nordique, fils de Fornjot.
S-47 (S/2006 S8): Skoll, géant de la mythologie nordique, fils de Fenrir, frère jumeau de Hati.
S-48 (S/2006 S7): Surtur, ou Surtr, chef des géants représentants le feu dans la mythologie nordique.
S-49 (S/2007 S4): Anthe, une des Alcyonides, les sept filles du géant Alcyonée.
S-50 (S/2006 S6): Jarnsaxa, géante de la mythologie nordique, maîtresse de Thor, mère de Magni.
S-51 (S/2006 S4): Greip, géante de la mythologie nordique.
S-52 (S/2007 S1): Tarqeq, dieu de la Lune chez les Inuits.
S-53 (S/2008 S1): Égéon, un des trois Hécatonchires, géants aux cent bras, nés d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre).

Crédit: J.C. Dollman (1909)
Surtur, géant du feu